Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

  Le village de sang

          À Mandeville, la mairie manque d'argent. Comment faire pour le dossier Réjean ? Après le conseil, le cabaret et les pintes, Chevalet rentre chez lui, bien loin dans la campagne. Sur le côté de la route, une lumière qui n'a rien à faire là. Il s'arrête. Un "jardinier" est en train de couper des pieds de cannabis. Le revendre est une bonne affaire.

        Le lendemain matin, le terrain est envahi, un mort, la police, on s'entasse. Qui a tué ce type ? Mazenc, un flic, apprend qu'il y a des caméras le long de cette route. Un des élus de la mairie veut se la jouer Hannibal Lecter, donc il faut mettre en place un "modus operandi".  C'est Bob, le nouvel assassiné. À L'Orignal, le café du village, c'est plein, la télé raconte, tous de lever le verre, "A Bob, bon débarras ! "

        La police traverse Mandeville à toute vitesse. Jamais deux sans trois. Pour Mandeville, c'est bon pour le commerce, les touristes débarquent. On commence à accuser le voisin. Les obsèques passent à la télé. Quoi faire, que ça continue ??

        Pour le quatrième, c'est pas beau à voir. À ce jour, c'est l'envahissement des touristes. Monier, le maire, habite lui aussi la campagne. Les images des caméras font avancer l'affaire. Tiennent-elles la vérité ?

    Un imbécile heureux se prend pour le tueur en série qui veut faire de son village, le coin de vacances idéal, c'est bon pour les caisses, c'est bon pour la mairie.

     Bienvenu à Meurtreville, André Marois, Ed. Le mot et le reste, avril 2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article