Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Chez SKA cet été
Parmi les parutions, deux romans de notre Jeanne du Panier de Jeanne et Pierre

 

Voir la bande-annonce

S'abonner à la chaine
YouTube
des éditions SKA

Voici revenu le beau temps des cerises. Ça n'aura qu'un temps, mais pour l'instant les oiseaux du ciel sont heureux :  ciel bleu, cerises rouges, vert du cerisier, c'est un tableau ravissant qui ne nous éloigne cependant pas du noir, celui du merle, notre couleur fétiche. Celle à laquelle nous donnons toute sa place dans l'abondance estivale des productions chez Ska.

 

Hormis le rose vif de l'épisode 8 des aventures feuilletonnesques de notre pirate amoureux, séparé de sa comtesse par son naufrage sur l'Ile aux femmes et retenu prisonnier du désir insatiables de ses geôlières, c'est en effet bien le noir qui occupe la scène de Ska. Voici des romans qui sauront enrichir votre été :  Tsunamis, de Gildas Girodeau, dont la série s'enrichit, avec cet opus,  de nouvelles aventures de son marin Paul Feder au pied des falaises du Cap Béar, Hosto et Dunes Froides de Jeanne Desaubry, réédition numérique  de ses premiers  romans à l'écriture précise et ô combien noire, Kids' Show, de Gaëtan Brixtel, qui pousse le cynisme et l'humour noir au paroxysme avec cette novella sur la cruauté enfantine, et enfin, Irish Breizh, de Jean-Noël Levavasseur, suite des aventures de son héros Léo Tanguy, dans lequel, qui s'en étonnera, la musique tient le premier rôle.

 

Ne vous refusez aucun de ces plaisirs, fournissez-les vous tous les cinq, il y a de la place pour tous dans votre liseuse, votre smartphone ou votre ordi.

 


 





Bighorn, pirate du sexe #8
 

Où BigHorn est retenu prisonnier dans l’Ile aux Femmes… tout un programme…

JE M’EFFORCE DE RECOUVRER la contenance de mon rang en dépit du délabrement de ma condition physique et morale, me campe sur mes deux jambes raides, frotte mes chausses panées de sable, active mon regard et toussote pour placer ma voix. Elles m’entourent, faces réjouies, maquillées en quelque sorte d’une joie extraordinaire, comme si elles découvraient l’Eldorado en ma personne. Jolies filles au teint hâlé et femmes mûres aux traits chiffonnés. Nous comprîmes bien vite que c’étaient nos qualités de mâle (nos attributs de mâle plus exactement) qui étaient cause de leurs jubilations.
J’affûte mon vocabulaire français :
— Mesdames, je vous salue ! clamé-je, et d’effectuer une ample inclination accompagnée d’un salut au parterre, à la mousquetaire, de mon chapeau au plumet mité.

Comme des coqs en pâte naufragés ! Bighorn et ses compagnons d’infortune voient leur virilité célébrée de la belle manière sur cette île sans hommes. Mais trop, c’est trop… Notre pirate garde sa Molly au cœur et il lui tarde de reprendre la mer.

Bighorn #8 - Pirate du Sexe, Anonyme , feuilleton, huitième épisode, trad. de l’anglais par Nigel Greyman et Ava Ventura, collection Culissime, 2.99 €

EAN9791023409307

Fiction, littérature, érotisme, désir, piraterie, marine, bateau, comtesse, amour, exploitation sexuelle, matriarcat, prison dorée





Tsunamis
 

Paul Feder soulève le couvercle sur des trafics en tout genre… il est temps de nettoyer la pourriture…

UNE FOIS L’ECHELLE convenablement posée, le vieux grimpa sur la cuve. Le banyuls avait débordé et coulé sur le dessus, ça n’aurait pas dû se produire, la fermentation était finie depuis longtemps. Il déverrouilla les fixations de la trappe et se pencha prudemment. Le vin affleurait le bord supérieur de la cuve, quelque chose de bizarre flottait sous la surface. Alfons tendit la main et tira l’objet à lui. C’était un tissu, genre veste. Le vieux mit quelques secondes à réaliser que dans la veste il y avait un corps, un corps sans tête.
Il se redressa et eut un début de vertige. La cuve avait été collée par le sang, le sang du cadavre... Il découvrit alors le visage de Romain, qui l’observait d’en bas avec curiosité.
— Tout va bien, pépé ? demanda le jeune qui avait remarqué le teint livide du vieux.
— Oui… euh, je viens de me souvenir d’un rendez-vous important à la Chambre d’Agriculture, à Perpignan. Tu peux rentrer chez-toi, va, annonça-t-il d’un ton incertain.

Avec Tsunamis on retrouve les ambiances rythmées de Gildas Girodeau, sombres mais pleines d’humanité. Ce polar marque le grand retour de Paul Feder et de tous les personnages de la saga initiée en 2005.

Tsunamis, Gildas Girodeau , polar, collection Noire Soeur , 5.99 €

EAN9791023409352

Fiction, littérature, bateau, port, danger, mafia, solidarité, amitié, viol, vengeance, enquête, moto





Kids’ Show
 

Vincent, harcelé sans raison par Teddy et son suiveur, vit un enfer dans son école…

ANNONCE PUBLIQUE
Ce message vous est adressé par la Direction du « KIDS SHOW ».
Le directeur s’excuse par avance pour le langage particulièrement grossier et caustique employé par notre narrateur, Monsieur G.
La Direction a eu du mal à trouver une personne qualifiée pour raconter cette histoire, et qui ne se soit ni suicidée, ni immolée par le feu (avec tous nos vœux de rétablissement à Jonathan Destin*).
Nous n’avons pu mettre la main que sur ce dandy peu recommandable.
Ce récit peut être destiné aux enfants mais sous la surveillance d'un adulte.
* La Direction précise aux moins informés d’entre vous que Jonathan Destin est cet adolescent qui s’est immolé par le feu à l’âge de 16 ans, le 7 février 2011, après 6 ans de harcèlement scolaire.
Monsieur G., voulez-vous ajouter quelque chose ?
– Oui... Travaillez bien à l'école !

La plume de Gaëtan Brixtel transforme la narration de cette banale bien que triste histoire en un cirque cruel et cynique. Et cette voix grinçante, mise en scène avec fureur et délectation, rend cette novella inoubliable, ne serait-ce qu’au travers d’une analyse impitoyable du monde prétendument innocent de l’enfance.

Kids’ Show, Gaëtan Brixtel , polar, collection Noire Soeur , 5.99 €

EAN9791023409345

Fiction, littérature, enfance, école, harcèlement scolaire, cruauté, violence





Irish Breizh
 

Il ne fait pas bon provoquer la haine des Anglais avec des discours pro Irlande…

ILS ETAIENT DEUX. Deux hommes à forte carrure qui ne donnaient pas envie d’approcher du mur. Malgré le crachin qui persistait depuis une paire de jours.
Leurs silhouettes sombres se distinguaient nettement. Tout de noir vêtus, cagoulés, armés de fusils d’assaut qu’ils pointaient vers le ciel. Le genre de types qu’on n’aurait pas aimé croiser dans la rue un soir sans lune. Léo leur faisait face. Bouche bée. Figé par ce climat qui transpirait la bêtise guerrière, tout ça à une heure de vol de Plouguer. C’était donc ça l’Irlande ? Un coup de coude le fit sursauter.
— Impressionnant, pas vrai ?
Léo se retourna. Il avait presque oublié la présence de Sean. Sans lui laisser le temps de répondre, son ami irlandais poursuivit, désignant ces peintures murales à l’aide de la canette de bière qu’il avait à la main :
— Tu vois, des fresques comme ça, tu en trouveras partout sur les murs de Shankill Road. Dans ce quartier de bâtards protestants, chaque groupuscule y va de son hommage aux « fiers » patriotes qui combattent pour l’Union. Patriotes, kiss my ass ! Des poules mouillées qui ont oublié d’où ils venaient. Mais ici, Léo, c’est le fier royaume d’Erin, pas l’Angleterre.

Le conflit en Irlande a duré trop longtemps pour ne pas avoir laissé de cuisants souvenirs qui ne demandent qu’à se raviver. La signature des accords de paix ne vaut pas pour les blessures intimes. Léo Tanguy va devoir tirer son pote Sean d’une bien délicate situation.

R éédition numérique de cette enquête du cyber journaliste Léo Tanguy publiée antérieurement aux éditions Coop Breizh.

Iris Breizh, Jean Noël Levavasseur , polar, collection Noire Soeur, 5.99 €

EAN9791023409338

Fiction, littérature, IRA, Angleterre, milices, musique, tournée, amitié





Hosto
 

Une enquête dans un hôpital parisien qui souligne le désastre annoncé des services de soins…

MARC PERRIN, UNE FOIS de plus relégué sur le mauvais matelas de la chambre d'ami, avait passé une nuit détestable.
Rasoir en main, il se jetait des regards furieux dans le miroir en se remémorant la péroraison de son beau-frère, installé au coin de sa cheminée cossue à l'issue du dîner de la veille.
Il avait contenu une sourde irritation, les dents cramponnées sur un cigare de fin de repas. L'affectation avec laquelle l'autre le lui avait offert avait eu le don d'achever de l'exaspérer.
En bruit de fond, il entendait la conversation de sa femme et de sa belle-sœur. Elles bavardaient à la cuisine après en avoir chassé les maris. Elles avaient sans doute besoin de se faire quelques confidences. Sylvianne, sa femme, riait !!
La soirée avait été parfaite. Il aurait pu en profiter sans le regard avide qui gelait le visage de Sylvianne.
Et le beau-frère qui en rajoutait avec ce monologue sur la sécurité, la permissivité des juges, les zones de non droit… Sans doute voulait-il se montrer aimable. Il n'était qu'exaspérant de condescendance avec ses âneries de magazine pour classe moyenne.

Une enquête qui ravive les braises d’une ancienne liaison, trop d’intérêts divergents et de rivalités, l’embarras du choix pour les suspects… Dans ce premier roman réédité, Jeanne Desaubry donne déjà la mesure de sa maitrise des intrigues et des qualités d’écriture de ses personnages.

Réédition numérique du roman publié antérieurement aux éditions Krakoen.

Hosto, Jeanne Desaubry , polar, collection Noire Soeur , 5.99 €

EAN9791023409321

Fiction, littérature, amour, hôpital, harcèlement professionnel, administration hospitalière, meurtre, enquête, viol, brigade criminelle, urgences





Dunes Froides
 

Un couple au cœur des dunes, face à la mer du Nord… L’hiver est lourd de menaces…

LE VIEIL HOMME GRELOTTE. De longs frissons agitent sa peau flasque. Il avance péniblement dans le sable mou. Là-bas, à la lisière lointaine des flots, la mer entraîne sa veste rouge, ses vêtements épars.
De l’ouverture béante du blockhaus, sort un air froid et humide, porteur d’une puanteur d’urine repoussante. L’homme tombe à genoux. Les frissons qui parcourent sa chair nue ne sont pas dus au froid. Tout, en lui, crie qu’il ne doit pas pénétrer dans l’obscurité menaçante.
— Avance !
Comme il tarde à se relever, le canon d’une arme vient se loger dans sa nuque. La voix qui lui ordonne de se relever est calme, plus glaçante que l’arme elle-même.
— Entre là-dedans.
La lumière est pauvre. Elle suffit à distinguer les détritus accumulés au pied des murs au long des années et au centre, un bidon rouillé ; sa base est enfoncée de guingois dans le sol. Au-dessus, presque à l’aplomb, pend une corde à peine agitée par le vent du dehors. Un bout, rongé par les embruns, qui a séjourné longtemps dans la mer, échappé d’un chalut quelconque. Un nœud coulant à son extrémité.
— Grimpe !

Le drame couve avant d’éclater et ne laisse personne indemne. Psychologie, suspens, enquête, dans une atmosphère venteuse et glaciale où la météo de l’hiver donne le tempo. L’écriture rigoureuse souligne chaque respiration des personnages aux abois.

Réédition numérique du roman publié antérieurement aux éditions Krakoen.

Dunes Froides, Jeanne Desaubry , roman, collection Noire Soeur , 5.99 €

EAN9791023409314

Fiction, littérature, amour, jalousie, voyeurisme, photos volées, meurtre, vengeance, viol, enquête, gendarmerie, mer du Nord


 

Retrouvez les Editions SKA sur le Web



Retrouvez les Editions SKA sur les réseaux sociaux
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article