Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Deux fois sept

      Le père et le fils sont à table. Puis vient l'heure de la lecture, le fils ouvre le livre. Le lendemain matin, les chiens ont dépecé le suicidé et je prends le bus pour aller à l'école. Le prof me demande : C'est quoi ton livre ? Les quelques phrases que je lis sont incompréhensibles. Des élèves font une réflexion : Monsieur, le soleil n'est pas encore levé !  Il pleut comme jamais. Les infos sont uniques. Restez chez vous !

      Le fils, Feu-de-bois, sa copine, Dalila, quittent l'école sans savoir où aller. L'eau, c'est la fin du monde. Auguste, le père, hésite. Il repousse Attila et lui aussi préfère courir vers un avenir inconnu. C'est une éolienne qui servira de maison. Avec Lilu, ils ne pourront plus redescendre. L'eau monte encore. Feu-de-bois et Dalila se réfugient dans une église où il ne se passe rien.

      Au loin, un feu dépasse de l'eau qui a pris possession de la terre. Plus tard, le feu disparait. Feu-de-bois et Dalila sont dans une barque, avec deux types, pour aller où ? Qui va mener la barque ? Faire une vie comme avant :  une éolienne, un morceau de terre avec des arbres. C'est tant mieux, le rocher est bien plus grand, le retour à la nature est là, accompagné de chiens. Même dans la voie lactée, il y a des trous.

     Pour les autres, de l'eau jusqu'au menton, le bateau est bien loin. J'arrive à embarquer. Est-ce l'arche de Noé ? La négresse, aux pieds d'or, est avec Bachir. Ils trouvent refuge dans le bateau de luxe. Il y a du monde et la fin du monde.

      Sur l'île, une maison, une femme ; Rose et un chien, Jah. Feu-de-bois prend la mer, les étoiles ont disparu. Auguste et Lila ont de la chance. Feu-de-bois est dans une péniche avec le chien, il a mangé la lune. Il y a aussi un Corback.

      Après l'eau, le feu. Feu-de-bois a les pieds dans l'eau. Il marche. La terre est un cimetière, les hommes et les animaux ont franchi le pas. Puis arrive le sixième jour. Ceux qui restent, ne sont pas morts comme des chiens. Puis le septième et dernier jour. Où m'emmenez vous ? demande Feu-de-bois. Sur l'Ile d'Airain, le paradis sur terre. On va vous tatouer pour ne pas vous perdre.

      Auguste et Feu-de-bois vont vivre les Sept jours. La fin du monde a commencé et l'eau monte, elle règle son compte à l'humanité.  Chacun la sienne, les survivants reviennent en arrière et semblent prêts à revenir au premier jour. Après le déluge.

      Après nous le déluge. Yvan Robin. Ed. IN 8 Août 2021.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article