Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

...dans ce recueil de nouvelles paru à la Série Noire
Jo Nesbø s'intéresse à la jalousie...

   Londres

      New-York - Londres, cinq heures. Ma voisine me dit qu'elle veut que l'avion s'écrase, mais me rassure : je serai la seule à mourir !  On est en classe affaire, même les bébés pleurent. Madame, c'est Maria, monsieur, Shann et il est psychologue. Est-ce une bonne rencontre ? La malchance en avion est de une sur onze millions. Reste la Suisse et son officialité. Je me retrouve seul au guichet passeport.

     Phtonos

     L'avion, en atterrissant, est secoué par le vent. Sur cette île, c'est fréquent. Je suis là à cause d'un disparu, son frère est sur la sellette. Je le connais Kalimern, oui ! Huit cents mètres à la nage, c'est pas long et pourtant... C'est vrai qu'hier, on s'est bagarrés, affaire nulle, bien sûr. Entre eux, Helena. Moi, c'est Balli le flic. J'ai un plus, la psychologie est mon affaire, la jalousie est en moi, je sais tout et l'approche en est plus facile. C'est quoi ces deux frères ? Helena tombe dans le piège. Franz a-t-il tué Julian ? Avec Monique, deux choses, la Guiness et l'escalade. Ça monte et ça descend, la corde peut-être aussi trop courte. En bas, la mer, là où on a retrouvé Franz. À la fin de cette affaire, une tache.

   La file d'attente

     Je travaille dans un 7-Eleven, les clients font la queue. Un d'eux est plus pressé que les autres, il s'énerve et me traite de noiraude. Moi aussi, j'ai fait la queue toute ma vie de l'Afrique à aujourd'hui. Quand je rentre chez moi, le chauffage est coupé.

    Déchet

     Si je suis sur l'arrière de la benne, c'est à cause de l'alcool. Maintenant, les poubelles, c'est pour moi. On fait du bruit, ça déplait, alors on fait du cinéma. Moi, c'est Ivar le norvégien, à côté de moi, Pijus, le letton. La vie privée, passe entre nous, c'est plus que difficile. C'est Pijus, le patron, désormais. Dans les poubelles, il n'y a pas que des déchets. Pijus dit : alors ? Je réponds : il faut bien quelqu'un pour faire le ménage.

     Les aveux

     Avec Simone, on est le couple twist, c'est ce que j'explique à l'inspecteur. Simone et ses millions, Simone et sa collection d'hommes. Quand elle est morte assassinée, on était encore mariés. Le portefeuille est bien plein. Coupable ? Le chocolat est-il au bon endroit ?

     Odd

       Odd Rimmen, en ces temps, est une tête de gondole. Il jubile, le lecteur, plus encore, y voit un outrage. Ce soir la température monte pendant l'interview public. Il fait la malle. Les journaux parlent de folie. On le demande pour le cinéma. Dans la rue, il rencontre Esther, celle qui aurait pu faire de lui un écrivain culte littéraire, et non un écrivain culte grand public. Ryan arrive chez Odd entre deux armes, c'est quoi le film ? Il y a encore de la place sous le pommier du jardin. Esther ouvre la porte. Des solutions pour demain et si le nouveau livre parlait de lui-même. Je fais la liste  de ceux qui ont décidé de s'arrêter violemment, D'Hemingway, Brautigan en passant par Cobain. Esther frappe encore à la porte.

   La boucle d'oreille

     La grosse, sur la banquette, s'assoit dessus, c'est de l'or. Personne ne la réclame. Moi, le taxi de nuit, des soûlards qui puent, des fumeurs qui s'en foutent. En plus, le taxi n'est pas à moi... La boucle d'oreille me fait penser à celle de Wenche. Non seulement, on est les taxis les plus chers à l'inverse des salaires minables. Ce soir Wenche est en boite. J'attaque les bières du frigo. Le téléphone sonne :  Vous êtes bien taxi ?

     De la jalousie. Jo Nesbo. Ed. Gallimard. Série Noire. Juin 2022 .  Traduction Céline Romand-Monnier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article