Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

La machine qui sait tout
    Butron fait marche arrière avec le magnétoscope. On défonce la porte et la bobine change d'endroit.

     Butron a eu une jeunesse quasi normale, bon élève, voleur de voitures, guerre d'Algérie. Il va tourner extrême droite et OAS.

     Il pète le jour de l'enterrement de sa mère. Avec son père, c'est pas facile, papa voudrait... Qu'y a-t-il sur cette bobine ? Le maréchal Georges Clémenceau Oufiri, écoute. L'époque est aux manifs violentes, les chaines de vélos et les grenades  d'entrainement font des dégâts. Butron fait une rencontre. Sa vie est malgré tout merdeuse, tout lui arrive, son voisin est un commissaire. Avec Jacquie la journaliste, le combat est intellectuel. Voyons si au lit il en est de même !

     Anne est la fille de Jacquie. Butron arrive au bon moment, il y a là des caisses d'armes et des nègres (dixit Manchette) qui font commerces. Avec Anne, deux choses, le cul cinq fois par jour et la culture, Lelouch et Orson Welles.

     Butron fait la connaissance de Jumbo, les mitraillettes voyagent et dans la maison de campagne la fête bat son plein. N'Gustro n'a pas que des amis, Butron fait le garde du corps, chaud devant.

     La maison flicaille va se servir de Butron pour les affaires, bureaux au Champs -Élysées et compte en Suisse.

     Les acteurs de ce cinoche sont bien nommés, Debourmann, Defeckmann,  les femmes ne valent pas cher, les flics sont aux ordres, celui-là s'appelle Laveuglant, Butron enregistre, la fin, c'est dans la cave.

 

    ​​ L'Affaire N'Gustro. Jean -Patrick Manchette. Préface Nicolas Le Flahec, et une lettre inédite de J. P. Manchette. Édition Gallimard, série noire, juin 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article