Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

​L'homme de rien prêt à tout
     Clinton Brown est encore sur le champ de bataille. Il appelle son rédac-chef "mon colonel", devant lui la machine à écrire et sur le côté la bouteille.

    Brown fait la connaissance de Mme Chasen, elle lui propose de boire quelques verres. Le rapprochement se fait trop vite, il la renvoie à Los Angeles. C'est Ellen, sa femme, qui le cherche, lui, le blessé de guerre, l'alcoolique. Ils se retrouvent à Rose Island, Brownie est désagréable au possible " Tu as un petit pois à la place du cerveau, ton cul ressemble à celui d'un âne. " Elle l'aime plus que tout. Il reste une bouteille, Ellen est entourée de flammes bleues.

     Avec Stukey, le flic, et Lovelace,  le patron du Courrier City, ils décident de trouver un assassin. Sur Rose Island, il y en a un qui ferait l'affaire. Le truc, c'est qu'il va falloir prouver qu'il est coupable. Ellen est tout juste au cimetière que Deborah Chasen lui téléphone. Notre amour est platonique, les bouteilles sont vides, alors je la tuais.

     Kay Randall me fait manger des gants en caoutchouc à la mayonnaise, son père le colonel me vire, ils m'en veulent ou quoi ? Me voilà dans la maison de repos des reporters, la bouteille planquée sous les oreillers. Brownie est aussi un poète et sa femme en son temps avait envoyé un manuscrit à Laurence Wakefield. Ils se rencontrent. Les poèmes du Tueur Ricanant. Pour boucler le contrat Laurence lui demande de l'argent, il lui en donne................

                          Femme de la luxure éternelle.

                         Lèvres brûlantes et poitrine sensuelle.

                         Femme épargne moi, femme ne prend rien.

                         Viens me rejoindre et ne laisse rien en chemin.

                         Aucun vestige de ton arrière train.

​​  ​​ Nothing Man. Jim Thompson. Rivages noir, Décembre 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article