Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

​Un fût, deux frères, trois femmes

     Adrijana est devant moi, je la suis. Dans pas longtemps elle sera sur moi. Une balle traverse la vitre, j'ai le goût du sang dans la bouche.

     Ma vraie fiancée, c'est Ashley, moi c'est Jean. J'étudie sur une mystérieuse disparition. En 1432, Arnau, le moine, et Barba s'isolent dans le grenier à foin. L'imbécilité crasse fait son chemin. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.  Ce matin, c'est la grosse Bibi qui s'allonge sur moi.

     Chez les flics, Miss Armagnac a disparu, Benoit prend les commandes. Des images du Paradise Club trainent, le X est de bonne qualité, surtout que les femmes sont connues. Ashley a un tatouage bleu sur l'épaule, c'est très utile. Le pire fait son chemin, deux corps mis en scène sont retrouvés dans un abattoir, le pire de l'horreur est bien là.

    Pour les morts, il faut des meurtriers, ils sont là, des Balkans ils viennent. Miss Armagnac est dans la nature.

     Jean se retrouve dans l'abbaye de Saint Florian où il trouve la paix. Deux femmes en mémoire, Barba de 1432 et Ashley. Avec Henri, le châtelain, on cherche. C'est quoi cette petite fente dans un mur de deux mètres d'épaisseur ? Plus profond, un chai où l'armagnac est là depuis des siècles.  Et la vérité tombe du ciel !

     Le pays d'Armagnac en voit de toutes les couleurs, le sang, la prostitution haut de gamme, les caméras bien ou mal placées, un château, une abbaye pleine de secrets et de world business.

​​   ​​  Pas d'orchidées pour miss Armagnac. G.D. Noguès. Ed. Cairn, avril 2016.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article