Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Un petit dernier pour la route..., marché du 11 juillet 2022.

Amis des littératures policières, bien le bonjour !

Que deviennent donc Maurice, amateur de polar, et sa Madeleine, en route pour leurs vacances ?

Sur l’autoroute du Nord écrasée par un soleil implacable, la 2CV avalait les kilomètres sans en avoir l’air, et les occupants plissaient les yeux face à l’air qui s’engouffrait par les fenêtres ouvertes. Les voitures qui les doublaient bénéficiaient, elles,  de la climatisation et se montraient fières de rouler fenêtres fermées. Dans les côtes, la petite voiture semblait souffrir sous le poids des cinq occupants.

Sortie, direction d’Amiens. Pause et ravitaillement dans une station isolée au milieu de champs de betteraves.  

- Madeleine ! T’as vu ? Maintenant, ils ont des nouveautés dans les stations à essence ! Va donc commander ton thé pendant que je jette un coup d’œil.

A SUIVRE …

Faites-lui confiance :  la sélection de Maurice va vous aider dans vos choix de lecture. En attendant, n’oubliez pas le principal, lisez !

Les gens des collines
Chris Offutt
traduit par  Anatole Pons-Reumaux
éditions  Gallmeister 2022

Billet rédigé par Cédric Ségapelli

Chacun s'est approprié un territoire qu'il représente au gré de ses écrits avec ce que l'on appelle communément le "Country Noir" désignant ces romans noirs ou ces polars ayant pour cadre des régions reculées de l'Amérique profonde et que Daniel Woodrell a initié avec son roman Faites-Nous La Bise (Rivages/Noir 1998) où figure ladite mention sur la couverture (dans sa version originale). Pour ce qui concerne le Kentucky et plus particulièrement la région minière des Appalaches, c'est sans conteste Chris Offutt qui s'est approprié cet Etat d'où il est originaire, en ayant vécu non loin des fameuses collines où il situe la majeure partie de ses intrigues à l'instar des recueils de nouvelles Kentucky Straight (Gallmeister 2018) et Sortis Du Bois (Gallmeister 2021) ou des romans comme Le Bon Frère (Gallmeister 2018) et Nuits Appalaches (Gallmeister 2020), un ouvrage qui a contribué à sa renommée dans nos régions francophones et dont le titre original, Country Dark, reprend donc l'expression utilisée par Daniel Woodrell. Dernier roman en date, Les Gens Des Collines bénéficie d'un beau concept graphique original où les cercles concentriques illustrent les cercles familiaux composant la communauté de la petite bourgade de Morehead et de ses collines avoisinantes se situant non loin de Haldeman, localité où a grandi Chris Offutt.
La suite est à lire sur le blog de monromannoiretbienserre

La cité en flammes
Don Winslow
traduit par Jean Esch
éditions Harper & Collins 2022

Billet rédigé par Sagweste

Je remercie les éditions Harper Collins par le biais d'Amazon pour ce roman.
Première fois que je lis cet auteur pourtant si connu et cela a été un vrai coup de cœur : j'ai dévoré l'histoire de Danny Ryan, jeune mafieux, en à peine 24h.
Plongée au centre de Providence, j'ai suivi les interactions en 1986 entre la mafia Irlandaise dite "les bouffeurs de patates", et celle italienne, plus importante. Danny fait partie de ces Irlandais dont on a un peu pitié, son père était le Boss puis est tombé dans l'alcool. Bien que Murphy ait repris le flambeau et que Danny ait épousé sa fille, il ne le laisse pas siéger avec ses acolytes. Alors Danny vivote, jusqu'au jour où malgré lui il va prendre en maturité pour sauver "sa" famille.
La suite est à lire sur le blog Saginlibrio

La chambre du fils
Jorn Lier Horst
traduit par Aude Pasquier
Ediitons Gallimard 2022

Billet rédigé par Laulo
Pour les amateurs de polars nordiques, on ne présente plus Jorn Lier Horst et son inspecteur Wisting.
Vous savez, c’est celui qui partage la vedette avec sa fille, journaliste.
Wisting se voit ici confier une mission confidentielle à la suite du décès d’un politicien en vue. Alors qu’il fouille le chalet de Clausen, il tombe sur des cartons, remplis à ras bord de billets en devises étrangères. Il y en a pour plusieurs dizaines de millions. Il découvre aussi dans la chambre du fils du politicien, lui aussi décédé dans un accident de la route quelques années plus tôt, un curieux amoncellement de bidons d’essence et autre matériel n’ayant rien à faire dans un chalet de vacances.
A peine a-t-il mis les cartons en lieu sûr que le chalet brûle.
La suite est à lire sur le blog evadezmoi 

Le fourgon des fous
Carlos Liscanoé
traduit par Jean-Marie Saint-Lu
éditions  10/18 2022
Billet rédigé par Irène La Belette

Une fois de plus, me voici plongée en milieu carcéral.
Pas avec des prisonniers de droit commun, mais avec des prisonniers politiques, en Uruguay. Croyez-moi, vous n’avez pas envie de vous retrouver dans leurs prisons.
Au menu : tortures, brimades, privations, tortures, perte de sa liberté, de ses droits, de tous ses droits, tortures et, pour ceux qui n’auraient pas encore compris : TORTURES !
Ce roman autobiographique commence par un chapitre dédié à son enfance, puis par quelques instants de prison, avant de passer à la libération et ensuite, de revenir vers ces douze années que l’auteur, Carlos Liscano, passa enfermé au Pénitencier de Libertad, à subir les tortures du grand baril de deux cents litres, en métal, coupé en deux et rempli d’eau.

La suite est à lire sur le blog le blog de thecanniballecteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article