Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

« le maudit manège du monde »
​Bernard Daguerre nous livre sa chronique :
 
Ma présentation du dernier roman d’Hervé le Corre  sur le journal en ligne Aqui  est ici: 
 
amitiés
Bernard

La pluie tombe tout au long du livre, il y a d’ailleurs une belle phrase sur le sujet : « L’averse s’éloigne sur le fleuve soudain jaune, presque doré, puis l’éteint et rend les eaux à leur débit terne et boueux », comme si cette eau-là prenait le relais liquide de celle tombée du ciel, pour étouffer toute velléité des personnages à mettre la tête hors de l’eau de leur désespérante condition. On rappellera un célèbre antécédent : dans Le grand sommeil de Raymond Chandler, des pluies orageuses jalonnent l’enquête de Philip Marlowe, plombant une ambiance loin de l’attendu soleil de Californie.

Aqui

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article