Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Marché (étranger) du 10 / 3 / 2021

Vous frémissez, sortant peu à peu votre museau de votre tanière (mais pas après 18h !). Vous vous dites : l’hiver est fini, il est temps d’aller voir les feuilles sortir et d’en parcourir d’autres (feuilles). Quelle chance vous avez !  Nous vous avons préparé quelques beaux morceaux de polars. Après la littérature française, voici les étrangers. Servez-vous, mesdames et messieurs.
Nous espérons que cette sélection va vous aider dans vos choix de lecture. En attendant, n’oubliez pas le principal, lisez !
Jeanne & Pierre

Le corps et l'âme
John Harvey
traduit par Fabienne Duvigneau
Rivages Noir 2021

Billet rédigé par Jérôme Jukal
En 2014 du côté de Nottingham, en 2015 par chez nous, nous avions vu arriver sur les étagères des librairies ce qui était annoncé comme le dernier roman de John Harvey, Ténèbres, ténèbres. C’est ce que le romancier avait confirmé ensuite. Il concluait alors sa série sur Charlie Resnick et annonçait qu’il allait voguer vers d’autres horizons littéraires.
Pourtant, en 2018 est paru un quatrième opus d’une autre série, celle consacrée à Frank Elder. Quatrième opus de ce que j’avais cru être une trilogie, les trois romans, De Chair et de sang, De Cendres et d’os et D’Ombre et de lumière,consacrés à ce flic à la retraite ayant été publiés à la suite, le fait qu’il s’en soit éloigné m’avait fait penser qu’il n’y reviendrait pas.
La suite est à lire sur le blog moeursnoires

Bluebird, Bluebird
Attica Locke
traduite par Anne Rabinovitch
Editions Liana Levi 2021

Billet rédigé par Yan Lespoux

Publiée jusqu’alors à la Série Noire avant de disparaître du paysage éditorial français. Attica Locke revient chez Liana Levi. Et c’est heureux.
Darren Mathews est un Texas ranger. Darren Mathews est noir. Et Darren Mathews est aussi membre de la force opérationnelle chargée de la Fraternité Aryenne du Texas. C’est pour cela que, même s’il a été récemment mis à pied dans l’attente du verdict d’un procès dans lequel est impliqué un de ses proches qui a abattu un membre de la Fraternité, un ami du FBI le sollicite pour aller enquêter officieusement sur deux meurtres qui ont eu lieu à l’est du Texas, dans le comté rural de Shelby.
La suite est à lire sur le blog  Encoredunoir

Une vie de poupée
Erik Axl Sund
traduit par Rémi Cassaigne
Actes Sud 2021

Billet rédigé par Laulo

Je me familiarise peu à peu aux polars nordiques et j’avoue y prendre goût, surtout quand je lis un excellent roman comme Une vie de poupée.
Pour commencer, les prénoms des personnages sont prononçables et permettent d’identifier les personnages. C’est une chose qui me déplait beaucoup dans certains romans notamment les polars asiatiques ou d’autres romans nordiques que j’ai pu lire, quand on ne sait plus si le personnage est masculin ou féminin ou, pire, quand on ne se souvient plus de qui est qui. Quand ça arrive, je ferme le bouquin définitivement.
Ensuite, l’intrigue. Partant d’une enquête criminelle, une jeune fille défenestrée, le roman comporte une autre piste policière qui se focalise sur la pédophilie et pire encore, la porno pédophilie.
La suite est à lire sur le blog evadezmoi

Meurtriers sans visage
Henning Mankell
traduit par Philippe Bouquet
Christian Bourgois, Points 2015

Billet rédigé par Yves

Dans la nuit du 5 janvier 1990, en pleine campagne suédoise, un couple d'agriculteurs âgés est retrouvé sauvagement assassiné dans sa maison. C'est l'inspecteur Kurt Wallander de la police d'Ystad qui est chargé de l'enquête. Aucun indice, aucun mobile apparent ne peuvent expliquer cette sauvagerie envers des gens paisibles et modestes. La femme qui a survécu quelques heures a pu prononcer "étranger" et c'est bientôt la Suède xénophobe à l'heure où les demandes d'asile affluent dans le pays qui donne de la voix.
La suite est à lire sur le blog Lyvres



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article