Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

coups de ♥
Un coup de ♥ de Michel Barouh
Boris Vian est une nouvelle fois au cœur d'un polar de François  Darnaudet
Quel lien y-a-t-il entre Boris Vian, Roger Baleix, architecte Art déco et Toinou, élève de l’Ecole nationale du jeu et des médias interactifs ? C’est ce que va découvrir Igor Leroux, un jeune détective privé de retour à Angoulême pour sa deuxième enquête. Il est motard et possède une Triumph Bonneville comme Nicolas Danchov, son père "adoptif" qui l'a initié au métier de détective et qui lui donnera un coup de main dans cette enquête.  Il aime la poésie et ne se sépare jamais de « Poésies Complètes » de Nelligan un poète Québécois, le Rimbaud canadien . Il pratique accessoirement le Taekwondo, ce qui peut être utile dans son métier. 
 
La quatrième de couverture
Le quotidien d’un détective privé n’est pas toujours fait d’affaires trépidantes ! C’est du moins la réflexion que se fait Igor Leroux lorsqu’une élégante sexagénaire se rend à son bureau pour lui demander d’apporter à l’un de ses chers amis de Cognac un simple morceau de bois, preuve de leur amour passé. Igor n’est pas coursier mais il accepte ; les détectives sont comme tout le monde, ils doivent payer leurs factures.

Cette mission en apparence anodine pourrait bien se révéler plus complexe qu’au premier abord, mais Igor n’a guère l’occasion de creuser davantage : il reçoit un étrange appel de Toinou, l’une de ses connaissances, qui lui demande de venir en urgence au Cnam-Enjmin, l’école de jeux vidéo située à Angoulême où il étudie. La communication s’interrompt et quand Igor rappelle... c’est pour apprendre la mort de son correspondant.

Dès lors, les éléments s’enchaînent et les enquêtes se multiplient ; Igor Leroux se retrouve personnellement impliqué dans un imbroglio criminel où il ne pourra compter que sur ses amis les plus proches…

 
 
J'ai bien aimé L'Amore aux Trousses.  J'ai pu découvrir la ville d'Angoulême ainsi que celle de Cognac, l'activité liée à la BD, le monde des "gamers" et du jeu vidéo ainsi qu'un épisode inédit de la vie de Boris Vian. L'écriture agréable et les pointes d’humour rendent sa lecture plaisante.

 

 
Michel 126
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article